Mercredi 20 janvier

Au Grand Salon

(Pavillon Desjardins-Pollack, Université Laval)

- - - - - - - - - 21h00 - - - - - - - - -
De la Reine
- - - - - - - - - 22h00 - - - - - - - - -
We Are Monroe
- - - - - - - - - 23h30 - - - - - - - - -
We Are Wolves
- - - - - - - - - 01h00 - - - - - - - - -
Fonkynson

@ShowRentree

 

Artistes

De la Reine

 

La Reine fait ce qu’elle veut, quand elle le veut. La musique De la Reine abonde en ce sens : elle incarne la liberté, l’exploration et la volupté. L’emprise sonore De la Reine est quadripolaire : festive, menaçante, douce et prenante. C’est un carrefour trip-hop et post-rock où la voix envoûtante et la prestance enivrante d’Odile Marmet-Rochefort (Men I Trust) se superposent aux riffs mélodieux et vibrants de Vincent Lamontagne (X-Ray Zebras, Ghostly Kisses) et aux grooves lascifs et explosifs de Jean-Etienne Collin Marcoux (Beat Sexü, X-Ray Zebras, Anatole).

We Are Monroe

facebook.com/wearemonroe

We Are Monroe offre des spectacles qui font sensation auprès des foules. Ils ont pris part à plusieurs festivals l'été dernier, par contre, pour ce quatuor montréalais, les bars sont leurs lieux de concert préférés, là où ils se créent une base d'amateurs, à la dure, souvent avec du sang, de la sueur et de la bière. Les voir en spectacle est une excellente opportunité de voir un groupe dans sa forme la plus pure et de se réjouir dans toute sa sincérité. Un bon rappel pour démontrer à quel point la musique peut faire danser même ceux qui n’en ont pas l’habitude!

We Are Wolves

facebook.com/wearewolvesmusic

Le désormais mythique trio We Are Wolves impose une musique honnête et libre comme la foudre céleste sur la montagne sacrée. Habités, ils peignent un paysage post-punk ponctué d’arbres analogues. Toujours, leur son primitif est fidèle à leur animal totem : indomptable. Disciples du rock et de l’électronique devant l’éternel, c’est à la jonction du punk et de l’électro que les loups ont fait leur tanière. Non Stop Je te Plie en Deux, le premier effort du groupe, voit le jour en 2005 sous étiquette américaine culte Fat Possum. We Are Wolves prend alors d’assaut l’Amérique de Nord et l’Europe, récoltant des mentions élogieuses dans les plus importants médias, de Rolling Stone Magazine au très sélectif blogue musical Pitchfork. Dans la foulée, le trio prend part à des festivals d’envergure internationale, notamment les Eurockéennes (France), le Dour Fest (Belgique), le Virgin Festival (Toronto), le Great Escape (UK) et le LA Weekly Detour Festival (L.A.). We Are Wolves a partagé la scène avec des groupes comme And You Will Know Us By The Trail of Dead, The (International) Noise Conspiracy, The Gossip, Gorillaz et Bloc Party. Le groupe a de plus joué un total de 400 concerts en Europe, aux États-Unis et au Canada.

Puis, We Are Wolves se tourne vers l’étiquette Dare To Care pour sortir ses deux albums suivants, Total Magique (2007) et Invisible Violence (2009). Encore une fois acclamés par la critique d’ici et d’ailleurs, ces albums leur ont valu de nombreux prix et nominations en plus de consolider leur notoriété enviable sur la scène internationale.

À l’automne 2012, Alexander Ortiz et Vincent Lévesque nous annoncent officiellement la venue d’un nouveau batteur, Pierre-Luc Bégin, qu’on a pu entendre au sein du groupe Polipe. Le trio retourne en studio et récidive en février 2013 avec une quatrième offrande sur l’autel du rock, leur troisième opus à paraître sous étiquette Dare To Care. La Mort Pop Club balaie tout sur son passage, invoquant d’inclassables souffles électriques. Fort de sa nouvelle dynamique, le groupe exulte d’adrénaline teintée de post-punk. Émergeant des vapeurs éthérées d’une transe interminable, les loups sont de retour.

Fonkynson

facebook.com/fonkynson

Artiste français installé à Montréal, Fonkynson grandit avec les disques de son père, fan de Jimmy Hendrix et des Rolling Stones. Il use ensuite les vinyls de The Chemical Brothers ou encore Motorbass avant de s’intéresser plus profondément à toute la scène house, EDM techno et drum'n'bass de l’époque et de commencer ses propres productions électroniques.

Fonkynson signe son premier EP en 2008 sur le label américain Super HiFi. Le EP au format vinyl, dans un genre Funky Breaks, se vend à 2000 exemplaires. En 2013, il revient à ses premiers amours en produisant le EP «Thirsty», paru sur le label britannique Heavy Disco. Entre French house et Nu-Disco, le EP connaît un bel accueil média et Fonkynson se fait connaître dans la niche Nu-disco actuelle.

Signé sur le nouveau label electronique Lisbon Lux Records (Le Couleur, Beat Market, Das Mörtal, Paupière) l’artiste se produit de plus en plus en tant que DJ sur la scène montréalaise. En 2014, Fonkynson sort plusieurs remixes qui se font remarquer et partager sur des réseaux d’influenceurs comme EDM.COM, FunkyPanda, avec plusieurs dizaines de milliers de vues.

Déjà attendu par un bon nombre d’afficionados house et nu-disco, son Ep «Horny» a gagné un grand nombres de nouveaux fans en 2015. Son dernier titre «Never» qui annonce son premier album pour 2016 vient de passer les 50 000 plays Soundcloud, Fonkynson est assurément une des figures montantes de la scène électronique québécoise!

 

Partenaires

 
 
 
 

Nous joindre

CADEUL

Bureau 2265,

Pavillon Maurice-Pollack,

Université Laval

418-656-7931

RESPONSABLE

Anthony Fournier

V-P aux affaires socioculturelles

socio@cadeul.ulaval.ca