Nouvelle concession, nouvelle vision

Forts d’une expérience dans plusieurs grands restaurants de Québec, comme le Moine Échanson, l’Astral ou le Saint-Amour, Pierre-Laurence Valton Simard, chef exécutif, et Louis-Marc St-Pierre, directeur, sont ceux qui prendront en charge la cafétéria du pavillon Desjardins dès le 1er juin. Inspirés par les défis du projet et ses valeurs, les deux hommes de restauration sont prêts à offrir une offre alimentaire nouvelle et audacieuse aux étudiants et aux employés de l’Université Laval.

Guidés par le développement durable, la saine alimentation et l’éducation, Pierre-Laurence et Louis-Marc s’entendent sur le plaisir qu’ils ont depuis les derniers mois de «travailler avec les étudiants, pour les étudiants.» Ainsi, ils sont persuadés de pouvoir offrir un nouveau service alimentaire aux couleurs des attentes de la communauté universitaire. En effet, le nouveau menu a été élaboré grâce aux sondages menés par la CADEUL dans les dernières années qui visaient à relever les plats que ses membres souhaiteraient se voir offrir. Ainsi, paninis, soupes-repas et smoothies seront à l’honneur dans la nouvelle cafétéria. De plus, le chef exécutif, Pierre-Laurence, spécifie que toutes les viandes servies seront halal.

Autre grand changement : aucune friture ne sera servie par la nouvelle concession. Le chef explique que les menus, élaborés à l’aide de plusieurs nutritionnistes, seront exclusivement axés sur la saine alimentation. De plus, une grande offre de plats végétariens et végétaliens seront développés.

Sortir du moule

Ces changements drastiques dans le paysage alimentaire de l’Université Laval sont guidés par l’envie des deux restaurateurs de faire de cette nouvelle cafétéria «une référence canadienne dans les cafétérias étudiantes.» Ainsi, ils souhaitent pouvoir offrir aux Lavallois un service qui sort de l’aspect «cantine» pour se diriger vers un service haut de gamme, mais accessible à tous. Pour un repas complet, Louis-Marc assure que les prix seront d’environ 10$.

Mais ce n’est pas que le menu qui sera changé. Des rénovations majeures seront apportées à l’aire de restauration. Un travail fait en collaboration avec deux architectes et un cuisiniste afin de rendre le lieu chaleureux. «On veut faire plaisir aux étudiants. On veut qu’ils puissent se détendre et décrocher en venant prendre leur repas», soutient Louis-Marc. «Nos clients auront aussi droit à un service exemplaire, souriant et amical», conclu Pierre-Laurence.

Sachez qu’en plus de soutenir de saines habitudes alimentaires, Saveurs Campus souhaite favoriser l’emploi étudiant. Il sera d’ailleurs possible de postuler pour plusieurs emplois à la nouvelle cafétéria dans le prochain mois.