La contribution des entreprises

Depuis plus de trois ans, la CADEUL est passée en mode solution. Elle propose ainsi une contribution fiscale obligatoire de la part des entreprises afin d’enrayer le sous-financement chronique du réseau de l’éducation postsecondaire. Ce financement serait récurrent et amènerait de l’argent neuf dans le système.

 

Pourquoi les entreprises ?

 

Il est indéniable que les individus trouvent de grands avantages en recevant une éducation de niveau postsecondaire. Il a été démontré que la scolarisation « profite non seulement aux individus, mais aussi à la société, au travers de la réduction des transferts sociaux et de l’augmentation des recettes fiscales, dès l'entrée des individus dans la vie active».


Pour la CADEUL, il est essentiel que tous les acteurs qui bénéficient des bienfaits de l'éducation postsecondaire contribuent. L'État et les étudiants font déjà plus que leur part, c'est au tour des entreprises. Nous vous proposons la lecture d'un document explicatif portant sur la contribution des entreprises par le biais du Fonds des services de santé et d'éducation postsecondaire.